travaux financements
Travaux de rénovation

3 points à considérer pour réussir ses travaux de rénovation

Besoin de plus de confort ou envie d’apporter plus de style ? Existe-t-il un défaut sécuritaire dans le domicile ou peut-être des réparations à effectuer ? Les travaux de rénovation sont à l’ordre du jour. Dans cet article, il sera possible de trouver 3 conseils efficaces qui pourront aider à la bonne réalisation de travaux de rénovation depuis l’élaboration du projet et jusqu’à ce qu’il prenne fin.

Assurer la phase préparatoire

rénovation

Pour réussir des travaux de rénovation, il est nécessaire qu’en amont, la préparation soit solide et bien organisée. Il faudrait commencer par la question de budget. Pour cela, il est indispensable que le maître d’ouvrage sache exactement le genre de rénovation qu’il souhaite entreprendre. En effet, il pourrait s’agir de rénovation intérieure complète tout comme il pourrait ne concerner que la peinture. Une fois que cela aura été fait, il faudrait évaluer le coût de toutes les actions à entreprendre. Remarquons que lorsqu’on décide de s’avancer dans un projet de rénovation de bien immobilier, se projeter sur le long terme peut grandement aider pour l’élaboration du budget. En effet, un projet qui semble cher maintenant peut rapporter un maximum de bénéfice plus tard (cas des travaux d’optimisation des isolations thermiques). Par la suite, il convient de penser au pourcentage de l’apport personnel et celui de l’emprunt. Il ne faudrait pas négliger les formalités administratives pour que les travaux se fassent sans   encombre. Il convient alors de se référer aux législations en vigueur dans le pays et leurs variantes dans la zone de rénovation. A titre d’exemple, la mise en place d’une pergola large de plus de 20 m², l’obtention d’un permis de construire est indispensable. Dans le cas où les travaux concernent une extension, dès lors que cette dernière dépasse les 150 m², les plans d’un architecte sont obligatoires pour l’obtention d’un permis de construire.

Trouver l’artisan idéal

Une grande partie de la réussite des travaux dépend du professionnel engagé pour leur exécution. Pour trouver le meilleur artisan, il faudrait déjà commencer par demander autour de soi : famille, amie … S’ils recommandent un professionnel en particulier c’est qu’ils auront été satisfaits par les œuvres de ce dernier. De plus, lorsque ce sont des connaissances qui servent de références, il est possible d’aller évaluer les résultats voire le chantier par soi-même. Si le système de bouche-à-oreille ne marche pas, il est toujours possible de visiter des sites web d’artisans et aller directement sur les avis vérifiés d’anciens clients. Par ailleurs, un artisan professionnel se distingue d’un arnaqueur par son immatriculation au répertoire des métiers. Il faudrait alors vérifier cela soit sur la carte de visite soit sur le devis. Il convient également de vérifier que l’artisan soit assuré. Trois principales garanties sont à retenir : ce sont la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale de bon fonctionnement et la garantie décennale des constructeurs. Au cours de l’entretien avec un artisan, il convient de rester attentif sur ses compétences vis-à-vis des réglementations régissant les rénovations dans la zone. Il peut aussi s’avérer efficace de demander le devis de plusieurs artisans pour pouvoir repérer celui au meilleur rapport qualité/prix. Il est conseillé de voir sur le devis s’il comporte bien les mentions nécessaires : il s’agit là d’une très bonne manière d’identifier un professionnel.

Être vigilant sur le suivi

La signature du contrat avec le professionnel ne marque que les débuts des travaux. Bien que le propriétaire n’ait plus trop d’intervention à faire à ce niveau, il se doit de veiller à ce que tout se passe comme prévu. Dans un esprit de précaution, l’idéal serait de suivre journalièrement l’évolution des travaux. Il peut s’avérer très efficace de garder un historique de ces évolutions soit numériquement via des photos soit dans un cahier de suivi. Le propriétaire devrait également être au courant du planning de réalisation des prestations pour éviter que les retards ne s’accumulent. Remarquons que si le budget le permet, cette tâche de suivi peut être déléguée à un autre professionnel en la matière. Il faudrait juste s’assurer qu’il ait les mêmes aspirations et les mêmes visions que le maître d’ouvrage. Par ailleurs, il est fortement conseillé de ne pas verser l’intégralité du paiement avant la fin des travaux. Ceci permettra au client de garder un moyen de pression sur le prestataire de service. En ce qui concerne l’évaluation une fois les travaux achevés, il convient de noter toutes les irrégularités et les imperfections non conformes au contrat. Dans ce sens, il est préconisé d’être accompagné d’un professionnel qui sera plus apte à reconnaître les éventuels défauts. Ces points seront notés sur le procès-verbal à la suite de la livraison et marqueront le point de départ de toutes les garanties susmentionnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *